Un expert, retraité d'Atos Origin, casse un système de paiement par empreinte digitale en Hollande - Actualités CSO Hacking

Un expert, retraité d'Atos Origin, casse un système de paiement par empreinte digitale en Hollande

le 02/07/2008, par david Lentier avec IDG News Service, Hacking, 274 mots

Un expert, retraité d'Atos Origin, casse un système de paiement par empreinte digitale en Hollande

Il y a à peine quelques semaines que le système a été installé, et déjà un expert en sécurité a été capable d'abuser le dispositif de paiement Tip2Pay sécurisé par empreinte digitale en test chez la chaîne de magasins d'alimentation hollandaise, Albert Heijn. L'expert a réglé ses achats en utilisant la copie d'une empreinte digitale. Le système Tip2Pay permet aux clients de payer via un lecteur d'empreinte digitale. Albert Heijn est la plus grande chaîne de magasins d'alimentation en Hollande. L'expert en sécurité, Ton van der Putte, retraité de chez Atos Origin et spécialisé dans la sécurisation par biométrie, a réalisé avec succès une empreinte en caoutchouc qui a été acceptée par le système Tip2Pay. Le personnel du magasin n'a rien détecté. La méthode employée est facile à rééditer : une empreinte laissée sur un verre suffit à créer une copie utilisable. Le contournement du système n'est pas une surprise. Au lancement du test, des spécialistes de la sécurité avaient averti que la technologie retenue par le magasin n'était pas sécurisée. Ce qui n'a pas semblé inquiété la chaîne Albert Heijn. Un système similaire avait déjà été détourné en Allemagne l'année dernière. Un porte-parole d'Albert Heijn estime que l'attaque ne montre pas une authentique menace, car l'empreinte copiée avait été fournie volontairement à Ton van der Putte. Cela revient à cloner une carte de paiement, estime la chaîne de magasins qui ajoute que ses clients sont protégés car il existe un plafond quotidien de dépenses, et qu'elle prend les préjudices éventuels à sa charge. Ceci dit, en cas de déploiement à grande échelle, Albert Heijn devrait ajouter des mesures de sécurité additionnelles.

Microsoft coutumier des add-on non fonctionnelles et bogées

Vendredi dernier, la firme de Redmond a reconnu qu'elle avait dû réécrire 4 des 13 add-on de sécurité publiées lors du dernier Patch Tuesday. D'après le retour des utilisateurs, même une fois installées, les...

le 18/09/2013, par Gregg Keizer, adaptation Oscar Barthe, 463 mots

Google ne crypte pas efficacement les mots de passe Wi-Fi

Lorsqu'un utilisateur d'Android réalise une sauvegarde de son système, notamment en vue d'une réinitialisation de l'appareil, la firme de Mountain View accède immédiatement au clé de son réseau WiFi privé....

le 18/09/2013, par Oscar Barthe, 367 mots

2 millions de comptes clients de Vodafone Allemagne piratés

Un salarié travaillant pour un prestataire de Vodafone Allemagne est soupçonné d'être à l'origine du vol de données concernant deux millions de clients. Cette affaire n'est pas sans rappeler, par sa...

le 16/09/2013, par Serge LEBLAL, 364 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...