La réalité du taux de panne des ordinateurs portables - Actualités CSO Actualités

La réalité du taux de panne des ordinateurs portables

le 20/11/2009, par Agence Relaxnews, Actualités, 364 mots

La réalité du taux de panne des  ordinateurs portables

Selon la compagnie d'assurances SquareTrade, un ordinateur portable sur trois tombe en panne au cours des trois années qui suivent son achat. Une étude américaine fait le point sur la fiabilité des ordinateurs portables. C'est la compagnie d'assurance SquareTrade qui s'est penchée sur les dossiers de 30.000 de ses clients. Selon cette compagnie, un ordinateur portable sur trois tombe en panne au cours des trois années qui suivent l'achat. Les petits netbooks sont alors plus fragiles que les modèles de type Laptop. A l'inverse, le champion de la fiabilité est Asus, devant Toshiba et Sony. Les résultats de ce rapport indiquent que 31% des 30.000 clients étudiés ont fait état d'une panne de leur ordinateur portable au cours des trois ans qui ont suivi l'achat. Un tiers de ces pannes seulement est la conséquence d'un dommage externe : chute, liquide renversé, etc. Et deux-tiers des pannes sont liées à un dysfonctionnement du matériel lui-même. Selon SquareTrade, les mini-PC portables (ou "netbooks"), achetés à moins de 400 dollars, sont plus sujets aux pannes que les modèles standards à grand écran. Selon l'assureur, 6% des netbooks sont victimes d'une défaillance dans les 12 mois qui suivent l'achat. Cela est plutôt faible et c'est un taux supérieur à celui des PC portables d'entrée de gamme (de 20%), et de 40% à celui des portables haut de gamme (dont le prix dépasse 1000 dollars). En projetant cette statistique sur trois ans, cela révèle que 25% des netbooks devraient tomber en panne au cours des trois années après l'achat, contre 21% pour les PC portables d'entrée de gamme, et 18% pour les PC portables haut de gamme. Côté marques, l'étude indique enfin que les ordinateurs Asus s'avèrent être les plus fiables du marché, avec un taux de panne inférieur à 10% au cours des deux premières années, et de 16% au bout de la troisième année. Les chiffres sont à peu près identiques pour les modèles Toshiba, deuxième du classement. Suivent Sony (17% de panne dans les trois ans), Apple (17%), Dell (18%), Lenovo (22%), Acer (23%) et Gateway (24%). Hewlett-Packard, plus gros vendeur d'ordinateurs au monde, accuse un taux de défaillance d'environ 16% dans les deux ans, et de 26% dans les trois ans. Cette étude a été conduite auprès de plus de 30.000 ordinateurs portables achetés neufs. Illustration : Photo D.R.

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...