Eiffage BTP garde le silence dans l'affaire des PC volés contenant les plans de la prison de Nancy - Actualités CSO Actualités

Eiffage BTP garde le silence dans l'affaire des PC volés contenant les plans de la prison de Nancy

le 11/03/2009, par Olivier RAFAL, Actualités, 239 mots

Les quatre PC portables volés à Eiffage BTP le 27 février dernier ont-ils dévoilé leurs secrets, à savoir les plans de la future prison de Nancy ? Malgré nos demandes répétées, ni la direction de la communication ni la direction des systèmes d'information d'Eiffage n'a souhaité apporter de réponse. Les faits ont été dévoilés par l'Est républicain le 9 mars : le 3e groupe français de BTP doit livrer un centre de détention d'une capacité (théorique) de 690 places censé ouvrir le 22 juin prochain. Située sur les communes de Nancy et Maxéville, il remplacera l'actuelle prison du centre-ville de la métropole lorraine. Eiffage avait pour l'occasion loué des locaux dans un « quartier sensible », indique le journal. Le 27 février, à l'heure de la pause déjeuner, les locaux d'Eiffage - et seulement ceux-là - ont été cambriolés, et quatre ordinateurs portables volés. Or, « les disques durs contiennent des données confidentielles, des plans et codes relatifs à la nouvelle prison », poursuit l'Est républicain. L'affaire est remontée jusqu'aux ministères de l'Intérieur et de la Justice D'après le quotidien lorrain, « le procureur de la République s'attache en personne à suivre de très près les investigations menées par les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale », et « l'information relative à ce cambriolage ultra-sensible est remontée jusqu'aux ministères de l'Intérieur et de la Justice ». Cela veut-il dire que ces données « sensibles » n'étaient pas protégées ? En l'absence de réponse d'Eiffage sur sa politique de sécurité informatique, on peut le supposer.

T-Mobile authentifie de manière forte 15000 employés via leur mobile

L'opérateur mobile T-Mobile authentifie 15 000 collaborateurs via leurs téléphones mobiles. Les employés de T-Mobile

le 05/02/2013, par Jean Pierre Blettner, 341 mots

La cybercriminalité va faire l'objet d'un énième rapport du ministère...

Le ministère de l'intérieur entend mieux piloter la lutte contre la cybercriminalité. Le ministre de l'intérieur Manu

le 30/01/2013, par Jean Pierre Blettner, 222 mots

Mega déjà mis en cause pour violation de propriété intellectuelle

Le site de stockage et de partage de fichiers Mega a supprimé du contenu violant la propriété intellectuelle le

le 30/01/2013, par Véronique Arène et IDG News Service, 832 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...